Méchoui
Portions Temps de Préparation
30personnes 1hr
Temps de Cuisson
5hr
Portions Temps de Préparation
30personnes 1hr
Temps de Cuisson
5hr
Ingrédients
pour le feu
Instructions
Matériel
  1. Le tourne broche : le nombre de tours idéal pour la cuisson d’un méchoui est de 3 tours minutes.
  2. – broche de 1,75m de long
  3. – 2 supports crantés
  4. – 1 louche attachée à un long manche
  5. Ne pas oublier le fil de fer !
Feu
  1. Mettre du papier et du petit bois, enflammer, mettre les buches (faute de souches de vigne) puis le charbon de bois. Le foyer doit être plus important à chaque extrémité du rectangle creusé pour que les épaules et les gigots (parties les plus épaisses en chair et les plus longues à cuire) soient bien cuits.
Préparation
  1. Sortir l’agneau de la chambre froide au moins 1 heure avant la cuisson pour le réchauffer un peu.
  2. Dans une casserole mélanger le beurre, les deux huiles, le sel restant puis poivrer. Ensuite, disposer la casserole près de la braise pour tiédir le mélange qui vous servira à badigeonner votre agneau.
  3. Éplucher les têtes d’ail. Dans un bol mélanger le sel, le poivre et le cumin dans les proportions de 150grs de sel, 50 grs de poivre et 150 grs de cumin. Frotter l’intérieur de l’agneau avec le mélange. Couper 250 grs de beurre en morceaux : frotter et éparpiller à l’intérieur.Ajouter l’ail en gousses, les feuilles de laurier, le thym, les tomates et les oignons; le tout bien réparti.
  4. Attacher l’agneau sur l’axe avec du fil de fer en 4 ou 5 points pour éviter que la viande, qui se rétracte et se fragilise en chauffant, ne se casse en deux et ne tombe dans le feu. De plus, pour une meilleure cuisson, écarter les pattes de devant et de derrière et les fixer sur une petite barre transversale (ou les attacher le long de la broche pour éviter le ballant).
Cuisson
  1. Au bout d’une bonne heure le feu est prêt. Poser la brocher et tourner (le feu ne doit pas être trop vif ni trop proche).
  2. Ne pas laisser la broche immobile plus de 5 minutes. (S’il n’y a pas de moteur, se relayer pour tourner le mouton!).
  3. Le mouton commence à avoir la peau croustillante au bout d’1 heure (il faut continuer à l’arroser plutôt que le badigeonner pour ne pas enlever la pellicule qui se forme tout autour de la viande).
  4. Alimenter le feu en charbon de bois, par petites quantités, pour que la chaleur soit continue. Au bout de 3 heures environ, la viande se fendille, c’est signe qu’elle commence à être cuite à point. Ne plus alimenter le feu mais tourner encore lentement la broche.
  5. Ne pas oublier de s’hydrater…
  6. Badigeonner l’agneau avec le beurre fondu pour le faire bronzer.
  7. Il faut compter environ 15 minutes de cuisson par kilo de viande. La viande est à point lorsque piquée avec une fourchette, l’agneau n’exsude plus de liquide rosé. Une méthode plus sûre consiste à utiliser un thermomètre à cuisson; – une température interne de 58°C annonce une viande d’agneau rosée; – une température interne de 70°C correspond à une viande à point.
Découpe
  1. S’il y a du retard dans les entrées et l’apéritif…
  2. …la viande attendra, gardée au chaud par les braises presque éteintes.
  3. Enlever la viande du feu et déposez-là sur une grande planche ou table bien propre, de préférence métallique. La dégager complètement des broches et du fil de fer.
  4. Dégager d’abord les parties les plus faciles (gigot, épaules) et les découper. Puis découper le reste sur la carcasse.
Enfin
  1. N’oubliez pas le dessert !